Préparatifs de mariage : on en est où à M-2 ?

On a eu un printemps et un été un peu mouvementés par ici. Entre les soucis perso et les gros projets de vie qui nous attendent, j’ai pas eu le coeur à m’investir plus que ça sur le blog. Mais maintenant que tout ça est passé et que la rentrée est bien entamée,  j’avais envie de vous faire un petit point préparatifs de mariage. En plus, on s’est dit que ce serait sympa de vous faire un article à quatre mains avec chéri car pour le coup, c’est un sujet qui le concerne tout autant que moi. Il a laissé quelques petites notes ça et là dans l’article… je vous laisse découvrir !

 

Un rétro planning bien chargé

préparatifs de mariage

A l’heure où je vous parle, il nous reste deux mois pile. C’est à la fois très court pour des préparatifs de mariage et très long parce que j’attends ça depuis tellement longtemps que je voudrais que ce soit demain. 

Heureusement non, il reste encore du temps et c’est tant mieux. Car on a pris pas mal de décisions qui ont certes allégé le budget, mais pas forcément le rétroplanning. Comme je suis très manuelle (et aussi dans un souci écologique et de consommation responsable), il y a énormément de choses que j’ai voulu faire moi même. Par exemple les bougies pour les tables, les noeuds de chaises, les robes de mes témoins et demoiselles d’honneur, les bouquets de mes petites demoiselles d’honneur, mon bouquet de mairie et beaucoup d’éléments de déco comme les noms de chaque table que j’ai brodés à la main… Alors non, navrée mais je ne vais vous spoiler maintenant ! Il faudra patienter jusqu’au mariage pour que je vous montre tout ça ici (y’a pas de raison que je sois la seule à trépigner jusque là!).

préparatifs de mariage

Note du futur marié : A la recherche d’une activité zen potentiellement profitable sur le plan de l’introspection ? Oubliez les coloriages pour adultes, peignez des fleurs. Plein de fleurs. Plein plein plein de fleurs. Ici, des fleurs blanches en mousse qu’un membre de la famille de Lou nous a gentiment cédé après son mariage. 

L’avantage c’est que notre thème (je dirai mi ambiance gothique-romantique un brin vintage genre 19e siècle, mi sorcière burtonesque… bref, vous voyez un peu l’idée) nous permet de faire beaucoup de récup’. Le côté sorcellerie fait justement appel à la nature et à des éléments naturels. Ça nous a permis de nous passer d’un fleuriste pour la décoration florale. Toutes nos fleurs sont sauvages, glanées, cueillies et ramassées ça et là… Puis nous les avons fait sécher (dans nos toilettes !!! Car pour conserver leur couleur, les fleurs doivent sécher à l’abri de la lumière et c’est la seule pièce de l’appartement où il n’y a pas de fenêtre).

préparatifs de mariage

Note du futur marié : Embaumez vos toilettes à peu de frais ! C’est largement plus stylé et infiniment plus écolo que le désodorisant en spray. Bref, faites comme nous, si vos toilettes offrent le volume nécessaire, séchez-y vos bouquets ! Nous recommandons.

Ça colle parfaitement avec notre thème et ça ne nous a absolument rien coûté. Idem pour la cérémonie : beaucoup de bougies et de bois qui provient de chez ma maman. Le vrai budget déco, ce sera les chandelles/ bougies (et encore, on va en utiliser pas mal qu’on a déjà) et les quelques éléments que nous avons loués pour éviter d’acheter. 

Des prestataires en or 

préparatifs de mariage
Oui oui, c’est notre faire-part sur mesure et on l’a déjà encadré ^^

On a déjà annoncé la couleur avec notre incroyable faire-part réalisé par la talentueuse Fanny Calligraphie ( je vais vous faire un article dédié car ça vaut vraiment le coup, c’était une expérience incroyable). Ce qui me fait me dire que si nos préparatifs se passent hyper bien, c’est parce qu’on s’est entouré de prestataires au top ! La aussi, je tenais à faire des choix éthiques : créateurs·trices, artisans, petites entreprises locales… on a tout fait pour éviter les gros trucs commerciaux. Et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ça ne nous a pas coûté forcément plus cher. 

Trouver les prestataires n’est pas choses facile pour un mariage. Il y en a plein et en fonction de ce qu’on souhaite, il faut trouver les bons… A commencer par le lieu/traiteur (qui sont un peu la clé de voûte de tout mariage). On a fait confiance à un couple dans les environs de Lille (ils louent leur espace et font également traiteur) et on ne regrette absolument pas le coté « mariage clé en main » ou presque. C’est tellement plus simple… A part le DJ (et encore puisqu’il travaille avec eux) et la déco, ils gèrent tout le reste ! (vous saurez bientôt de qui il s’agit 😉 je garde encore un peu de mystère).

Note du futur marié : Ecumer les manoirs, domaines, prieurés reconvertis, haciendas et tutti quanti ça colle un peu le tournis. Si vous êtes du genre à laisser libre cours à votre imagination, c’est la poussée de fièvre garantie. Heureusement, la température retombe assez vite une fois les tarifs, restrictions et astérisques de bas de contrat écrites en tout petit portés à votre connaissance. Mais avec de la persévérance et un peu de bol, on trouve son bonheur, finalement. 

Note (diabolique) du futur marié : Jouer les mélomanes psychorigides avec les Djs pressentis. Un délice. Ne vous en privez pas.

préparatifs de mariage
Celle-ci est ma robe de mairie. Vous ne croyiez quand même pas que j’allais vous la montrer en entier ?!

Pour ma robe par exemple, j’ai fait toutes les boutiques lilloises ou presque. Sauf que pour avoir un produit original voire unique, c’était direct les robes de créateurs à 3000€ sans passer par la case départ. Gloups ! Et payer 2000€ pour des robes de marques connues, totalement surfacturées car fabriquées à la chaîne on ne sait trop où… non merci ! J’ai jeté mon dévolu sur un studio de création en Roumanie déniché sur Instagram. Elles sont deux, elles font tout toutes seules et elles travaillent divinement bien. Ma robe de mairie est un modèle qui leur est propre. Et ma robe de cérémonie laïque, eh bien c’est moi qui l’ai dessinée ! Je suis tellement fière de dire ça et j’ai beaucoup trop hâte de vous la montrer… Résultat : moins de 1000€ plus tard, j’ai deux robes sur mesure dont une 100% unique que j’ai moi même dessinée ! 

Note du futur marié : Epouser une sorcière styliste décoratrice bricoleuse de génie de surcroît plus sexy que toutes les bricol’ girls de Chabat réunies. Voilà. C’est le bon choix. C’est le mien. (Note de la future mariée : faut l’excuser, des fois il a des poussées de fièvre).

Pour la déco, on a fait confiance à Stéphanie chez Rêveries et bois. Passionnée par l’évènementiel et la décoration, elle passe son temps à chiner tout ce qui pourrait étoffer son catalogue. Résultat : quoi que vous cherchiez, elle peut vous le louer ! C’est 100% recup et recyclage (elle n’achète rien en magasin) et son showroom est à mourir tellement c’est beau !!! C’est à une heure de Lille mais le déplacement vaut vraiment le coup. Et j’apprécie la démarche de la location plutôt que de l’achat. 

préparatifs de mariage : qu’est-ce qu’il nous reste à faire ? 

préparatifs de mariage
Le problème quand tu te maries et que tu vies en appartement, c’est que ton espace de vie s’en retrouve restreint…

Le plus urgent de nos préparatifs de mariage : commencer à organiser la cérémonie ! La aussi on est passé par quelqu’un (pour l’écriture). Maintenant, on doit répéter un peu et s’entraîner beaucoup pour le bisou 😉 . On doit finir la déco comme les noeuds de chaises, le livre d’or ou bien quelques éléments pour la salle. Il faut aussi fignoler le plan de table (toi même tu sais, si tu organises une réception, que les gens ils en ont rien à foutre et qu’ils te disent au dernier moment que finalement ils viendront pas), revoir notre DJ et notre photographe pour les détails et les animations, organiser le vin d’honneur le jour du mariage civil et surtout…. bosser encore et encore sur notre ouverture de bal car ni chéri ni moi ne savons danser ! Alors c’est un peu le gros challenge de la soirée.

De mon coté, je fais les essais coiffure et makeup dans une semaine et mon EVJF dans deux. Et chéri vient de faire son EVJG et retourne chez le tailleur pour ses essayages costumes dans trois semaines ! 

Note du futur marié : Si vous avez le budget, optez pour le costume sur mesure. Choisissez votre tailleur avec soin. Tous ne sont pas très accueillants. Surtout s’ils flairent le néophyte un peu désargenté doublé de l’excentrique qui veut se faire faire la copie d’un costume de scène de David Bowie. Hum Hum. Et savourez les séances d’essayage. En mode James Bond. C’est assez voluptueux.

Bref, on n’a pas encore terminé mais on est en bonne voie et plutôt pas trop mal organisés. Je m’attends à des imprévus en tout genre (ce qui est TOUJOURS le cas dans les préparatifs de mariage et aussi le jour J) mais j’essaie de ne pas trop m’inquiéter. Globalement, on n’est pas à la bourre et en plus, je peux compter sur mon cher et tendre qui participe activement aux préparatifs (et j’adore le voir prendre son pied dans l’organisation de notre grand jour, même s’il ne comprend pas toujours que les hélicoptères c’est pas dans notre budget, ni dans notre thème). 

Vous êtes déjà mariés vous ? Quels souvenirs vous gardez de vos préparatifs de mariage ? Et si vous êtes en plein dedans, comment se passent-ils ? 

La bise ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ikea Hack (ou presque) : la commode Moppe

Ça vous dit un meuble de rangement trop fun ? Un petit « Ikea Hack » simple comme bonjour puisqu’il ne s’agit que de personnaliser la commode Ikéa Moppe.

Ikea Hack (ou presque) : la commode Moppe

Ikea Hack
Voilà la bête ! (je m’excuse d’avance pour les photos… y’en a pas une avec la même luminosité !!! Mais il y avait des éclaircies … et comme je ne retouche pas les photos – parce que ça prend du temps et que c’est chiant et moins spontané – hé bah vous aurez des éclaircies aussi 😉  )

Vous aurez besoin :

Ben… d’une commode Ikéa Moppe
De peinture acrylique ou à l’eau
De pinceaux pour peinture acrylique de différentes tailles
De masking tape (de préférence un pas cher auquel vous ne tenez pas trop. Je vous conseille ceux de chez HEMA qui sont idéaux pour ce genre de bricolage) D’une feuille de papier de verre à grain fin
D’un vieux chiffon
D’un thé bien chaud
De l’album Acoustic Recording de Jack White (Si si. C’est capital).

Si vous ne possédez absolument rien de tout ça chez vous, le coût total de l’opération s’élève à environ 30-35€ (20€ pour la commode, le reste pour le matériel). Moi j’en ai eu pour 25€. Pour un Ikea Hack ça reste raisonnable.

Etape 1 – préparation du support

Ikea Hack

D’une manière générale, il faut toujours préparer son support avant de le peindre. Ça évite les mauvaises surprises, les résultats foireux et ça facilite le travail. Et puis ça permet à la peinture d’adhérer et de tenir dans le temps. Histoire qu’on ait pas fait tous ces efforts pour rien quoi ! Ici, pas besoin d’une préparation monstrueuse. Je recommanderais juste de poncer très légèrement l’ensemble. Le bois utilisé n’est pas de très haute qualité et peut laisser des échardes dans les doigts.

Ikea Hack
La caisse sans les tiroirs

Avec le papier de verre, passez un coup rapide sur les surfaces qui vont être souvent manipulées : faces des tiroirs, arêtes du meuble… Le but est d’éliminer les petites aspérités qui pourraient nous enquiquiner ou altérer le résultat final. Une fois que le meuble est tout doux et tout lisse, n’oubliez pas de l’épousseter avec un vieux chiffon pour enlever la poussière du ponçage. Sinon elle risque de s’agglutiner sur votre pinceau et de faire des petits pâtés très moches avec la peinture.

Etape 2 – de la cré-a-ti-vi-té !

J’ai utilisé le masking tape pour protéger les zones que je ne voulais pas peindre. Les arêtes pas exemple. Vous pouvez créer des motifs en tout genre ou bien simplement peindre complètement les faces.

Ikéa Hack
Bon ok, j’avoue, c’est chéri qui s’est occupé du making tape. Mais il fait ça super bien ! 

Ikéa Hack
Et voilà le travail ! Plus qu’à peindre par-dessus. 

J’ai pris des teintes assez douces parce que je trouve qu’on s’en lasse moins vite. Mais vous faites bien comme vous voulez. Toutefois, pour éviter les crises d’épilepsie, je vous conseille de ne pas faire trop de mélanges. Trois ou quatre couleurs maxi ! Et dans les mêmes tons si possible. C’est amplement suffisant.

Ikea Hack

Pour la peinture, j’ai utilisé la gamme ENVIES de chez Luxens. Je l’adore parce que leurs teintes mattes sont superbes. La compo est safe car très écologique et permet de peindre en intérieur (elles sont absolument sans odeurs). Pas besoin non plus d’utiliser des solvants, le nettoyage des outils se fait à l’eau. j’avais aussi utilisé cette gamme pour réaliser ce meuble.

Le petit + sympa : toutes leur couleurs sont déclinées en petits pots « testeurs » de 7,5ml vendus 2,55€ (chez Leroy Merlin). Avec un seul pot, on peut peindre environ deux commodes Moppe en mono couche. En plus les petits pots sont super pratiques et la peinture s’y conserve très bien (à l’abri de la chaleur et de la lumière). Ecologique et économique donc !

La caisse

Ikéa Hack

J’ai peint les deux caisses de différentes couleurs : l’une en vert turquoise (teinte Vert Tranquille) et l’autre en beige rosé (teinte Beige Jersey). Je n’ai pas peint le dos (puisqu’elles sont toutes les deux posées contre un mur) ni l’intérieur. Je ne voulais pas tout recouvrir parce que le bois a une jolie couleur claire qui se marie très bien avec les couleurs pastel. J’aime assez les motifs du bois que l’on aperçoit en transparence sous la peinture et je trouvais ça dommage de les recouvrir davantage. Donc pas de deuxième couche pour la caisse.

Les tiroirs 

Ikéa HackJe suis partie sur deux personnalisations complètement différentes. Une avec des couleurs très douces et un motifs simple, l’autre avec plus de pep’s et des motifs géométriques.

Tadaaaam 

Ikéa Hack

Ikéa Hack

Ikéa Hack

Elles ont deux styles bien différents. L’une me sert de pharmacie et l’autre… pour ranger mes sous-vêtements !!! Elles sont très pratiques et ne prennent pas trop de place. Qu’en pensez-vous ? Vous customisez aussi des trucs chez vous ? Si le Ikea Hack vous branche, n’hésitez pas à me le dire.

La Bise ❤️





Rendez-vous sur Hellocoton !

X-Mas Wishlist : ma sélection 100% fait maison

Et si, cette année, on arrêtait les centres commerciaux pour Noël ? Si on se dirigeait vers des solutions un peu plus éthiques ?

X-Mas Wishlist : ma sélection 100% fait maison

C’est quoi le fait maison ?

Pour moi, ce terme rassemble deux choses :
♦ Les petits créateurs qui proposent leurs productions sur des sites comme Etsy, A Little Market ou bien via une page Facebook ou un site internet…
♦ Le fait d’être soi-même créateur et de faire ou fabriquer plutôt que d’acheter tout fait dans les grands magasins. Le fameux Do It Yourself !

Pourquoi le fait maison ?

Pour moi, le « fait main » ou « home made », c’est l’expression directe de la personnalité et de son créateur. Un peu comme des horcrux, tiens. Comme si on mettait un bout d’âme dans un objet qui fera ensuite son propre voyage et aura un ou plusieurs propriétaires. C’est quelque chose qui me touche particulièrement. Parce qu’on ressent le travail effectué, le temps passé et l’énergie créative dépensée.

Il y a aussi une certaine fierté quand on est créateur. Regarder le résultat et se dire « c’est moi qui l’ai fait », il n’y a rien de plus gratifiant. Que l’on soit acheteur ou créateur, le « fait main » offre une proximité, une chaleur et une attention qu’on ne trouve pas quand on achète dans les grands magasins. Et puis chaque pièce est unique ! Et pour les cadeaux je trouve ça super chouette et beaucoup plus personnel.

Acheter du fait maison, c’est aussi consommer autrement

Cette attirance pour les petits créateurs et le « home made », c’est aussi à cause de notre chère société actuelle, n’est-ce pas, qui nous pousse à consommer dans la grande distribution (Ninon si tu passes par là, big up 😉 ). J’ai eu l’occasion de voir l’envers du décors de cette « grande distribution » (dans le domaine de la mode notamment) et franchement, sorti de là on ne veut plus se vêtir qu’avec des vestes en poils de lama cousues à la main avec une doublure en feuille d’arbre !
De plus en plus, on tend vers un mode de consommation qui incite à rapprocher les producteurs et les consommateurs, à supprimer les intermédiaires et surtout à savoir ce qu’on mange, ce qu’on achète, ce qu’on porte, d’où est-ce que çà provient… C’est aussi ce que j’aime avec les petits créateurs. Et c’est pour ça que j’ai décidé de vous en parler un peu plus sur le blog. Alors évidemment (je vous vois venir…)  on ne peut pas refaire le monde du jour au lendemain. Mais chaque étape est une petite victoire, alors consommer ok, mais consommer responsable et éthique, c’est mieux !
Cette année pour Noël, j’ai décidé de me creuser un peu le ciboulot et de n’offrir que du fait main (à une ou deux exceptions près…). Je vous ai concocté une petite sélection de ce qui m’a fait craquer sur le net. Et je vous posterai après noël ce que j’ai moi même fabriqué 🙂

Ma Wishlist

Les liens clicables vers chaque article sont en légende sous les photos

Chez Etsy

fait maison
Ce set de 3 pins vintages est juste trop canon !

fait maison
Un sac photo en cuir pour trimballer mes vingt mille appareils !

fait maison
Cette boutique ne propose que des objets déco en céramique, porcelaine et argile. J’ai eu un coup de coeur pour ces petits plats nuage, mais toute la boutique est à tomber !

fait maison
Des solutions pour dompter les câbles récalcitrants avec ces pièces en cuir végétal. Minimaliste mais efficace.

fait maison
Plus d’écouteurs emmêlés dans le sac avec cet attache-fil !

fait maison
Pour pimper la robe de Noël, un headband en cuir absolument trop chou

Chez A Little Market

fait maison
Les boucles d’oreilles rétro par Savivansko, c’est la touche de pep’s qu’il vous faut pour attaquer 2017 avec style !

fait maison
Encore des boucles rétro, mais en cuir cette fois !

 

Mes D.I.Y Pinterest préférés

fait maison
Des boucles d’oreilles en batonnet de glace !

fait maison
On sort les tubes de peintures et on colore la maison avec ces jolis pots pour une déco sur mesure et hand made

 

fait maison
Personnalisation de mug White & Gold !

A dimanche 





Rendez-vous sur Hellocoton !