L’histoire de Pee Wee

L’histoire de Pee Wee

Il y a quelques mois, quand j’ai finalement opté pour mon master lillois, j’ai dû trouver une nouvelle solution pour me déplacer. Mes cours ont lieu à Euratechnologie (pour les non lillois, c’est un énormissime complexe incubateur de start up situé à la sortie de la ville) et autant vous dire que la bagnole, c’est même pas la peine. Impossible de se garer sur place à moins d’arriver 1h à l’avance (et ça aussi, pour moi et ma légendaire ponctualité, c’est même pas la peine…). Et puis, prendre la voiture tous les jours pour faire 4 km, pour l’écologie et la mobilité durable on repassera.

La solution magique : le vélo

Pee Wee

J’ai donc tout de suite pensé au vélo ! Ce qui m’a valu de parcourir à peu près toutes les boutiques de la métropole et les sites internet sur le sujet. Parce que bon, j’avais quand même un sacré cahier des charges.
– Il me fallait un vélo qui ne prenait pas trop de place (puisque j’habite en appartement et que je n’ai pas de garage)
– esthétique autant que faire se peut. Vous commencez à connaître mon fameux « le faire, oui, mais avec style! »
– et surtout pas cher ! C’est un peu le problème des grandes villes : les vélos ça disparaît facilement. Alors claquer 200€ voire plus dans un super beau vélo qu’on m’aurait volé une semaine après… Merci mais non merci.
Direction le bon coin, donc, où je trouve un petit vélo pliant rouge pour trois francs six sous. Je me tape quand même une heure de voiture aller/retour pour aller le chercher …et en plus, sur le moment je ne suis pas du tout convaincue ! Pour un vélo « retapé il n’y a pas longtemps » il avait franchement pas l’air en forme… Bref, j’arrive à l’encastrer dans ma bagnole avec un sentiment de « mais pourquoi tu t’es entichée de ce truc?! » Sur le retour.

La renaissance de Pee Wee 

Pee Wee

Une connaissance m’a parlé d’un endroit qui a clairement changé ma vie ces derniers mois !!! Un atelier d’autoréparation, Les Mains Dans Le Guidon, situé rue Léon Gambetta (je vous en parlerai plus en détail dans un article dédié rien qu’à eux). Et Bim ! Gros coup de foudre. Je suis accueillie par une équipe adorable et je découvre un lieu absolument génial : un atelier-boutique-café. Le pied.

 

Pee Wee

Il m’aura fallu une journée complète pour retaper mon petit vélo rouge. Ce qui aurait sans doute pris moins de temps si j’avais su m’y prendre, mais ce n’était pas le cas. J’ai tout appris sur le tas à l’atelier. Sept heures et 35€ plus tard, j’avais un vélo tout neuf, ou presque !

Et c’est comme ça qu’est né Pee Wee, qui me balade partout depuis quelques mois maintenant. Et avec lui s’est développée une sérieuse addiction au vélo et à cet atelier où j’adore passer du temps. Dorloter Pee Wee, lire des livres sur le cyclisme ou juste boire un café…c’est un lieu de vie vraiment à part qui mérite qu’on s’y arrête.

Pee Wee

Ce n’est pas moi qui l’ai baptisé Pee Wee (à cause du vélo rouge dans Peewee’s Big
Adventure de Burton) mais ça lui allait franchement à merveille. Je suis vraiment ravie d’avoir fait cet investissement parce que c’est génial de se déplacer en vélo. Ça me fait un bien fou. Chaque matin je respire le grand air au lieu de me taper les bouchons. Je fais aussi des économies puisque je n’utilise plus ma voiture que pour aller faire les grosses courses. Et quel plaisir aussi de le réparer et de le pimper soi même !


Voilà, vous connaissez tout de l’histoire de mon petit Pee Wee que vous retrouverez bien souvent sur le blog et en photo sur mon Instagram (#MoodyPeeWee) (oui, j’ai dédié un hashtag à Pee Wee… ET ALORS ?!).

Pee Wee Sur ce, Pee Wee et moi, on vous fait des bisous et on vous dit à dimanche

Ps: au vu de l’organisation assez peu existante dans ma vie en ce moment, finalement, la deuxième publication de la semaine aura lieu le dimanche 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Journée au pays des rêves (et de Mickey)

Coucou mes petits choux. J’ai encore craqué mon slip et j’ai réussi à trainer Chéri au pays des rêves (et de Mickey) : Disneyland !!! Et parce que c’est toujours aussi bon et ressourçant, j’avais envie de partager tout ça avec vous.

Journée au pays des rêves (et de Mickey) 

journée au pays des rêves

Comme chaque année, j’arrive à cette période où je sature, où tout me gonfle. J’ai été absente du blog pendant presque deux mois (les explications ici) et j’avais un terrible besoin de me ressourcer, de faire une pause, de changer de monde. Dans ces cas là j’ai toujours trois solution en tête :
1) Notre bicoque de famille dans le sud. Mais pas possible sur une courte durée, même avec les longs week end.
2) Centerpark, mais là tout de suite, j’avais pas 400€ à claquer sur deux jours pour aller faire trempette dans l’Aquamundo.
3) Aller voir Mickey et assouvir ma crise de « paillettes, Reine des Neiges, chanter La La La LaLa toute la journée et repartir avec un mug et des pin’s »

Ni une ni deux, j’ai fais du gringue à chéri et on a pris les billets (uniquement pour le parc Disney, pas le Studio…. parce qu’on est pauvre). Et cette journée à été d’autant plus chouette parce que nous avons rejoint ma belle soeur et ses enfants. Et rien n’est plus chaleureux et beau à regarder que l’émerveillement dans les yeux d’un môme à Disneyland.

La matinée 

journée au pays des rêves

On est arrivé un peu tard au parc donc peu de temps pour faire des attractions le matin. Et puis avec le beau soleil qu’on a eu, on est pas les seuls à avoir eu l’idée d’aller chez Mickey ce jour là…le parc était blindé. On a donc rejoint la belle famille et on a commencé la journée par une visite de la boutique à coté de l’attraction Buzz L’Éclair. Le premier achat utile de la journée : la casquette !

journée au pays des rêves

Avec la fête du printemps, le parc était joliment décoré et on en a profité pour flâner et admirer les jolis compostions dans les parterres de fleurs.

journée au pays des rêves journée au pays des rêves

journée au pays des rêves

Jusqu’au moment fatidique où il nous a fallut nous nourrir ! Ma belle soeur ayant réservé dans un des restaurants du parc, nous avons, de notre coté, fait le choix du bon gros burger Dark Vador à L’hypérion (dans Discoveryland). En plus il y avait un spectacle Starwars (qui a duré 7 minutes à tout cassé) pendant qu’on mangeait nos burger Vador pas terrible à 15€ pièce. Que demande le peuple ?

L’après-midi

Après le déjeuner, direction It’s A Small World. L’attraction a été rénovée il y a peu et tout a été entièrement repeint. Avec le soleil c’était juste magnifique.

journée au pays des rêves journée au pays des rêves journée au pays des rêves

Les petites poupées girly pleine de mignonnerie ayant failli achever Chéri, nous avons rejoint la belle famille chez Buzz l’Eclair et ça a été l’éclate totale ! Le petits étaient à fond avec leurs pistolets c’était trop drôle ^^.

journée au pays des rêves

Et mine de rien, avec le soleil, le monde et l’attente… le goûter s’est fait désirer et ça nous a fait un bien fou de nous poser pour déguster quelques pâtisseries.

journée au pays des rêves

Si il y a un truc que j’adore par dessus tout (et ce bien avant que les 80’s ne nous rattrapent et qu’on en voit partout) ce sont les pin’s. Mon père les collectionnait et j’en ai des dizaines. Mais mes préférés sont mes pin’s Harry Potter et bien sur…Les Disney ♥ Me suis donc offert quelques nouveautés 😉

journée au pays des rêves journée au pays des rêves

Et je vous laisse sur ces dernières images de la fin de journée. Pas de spectacle nocturne cette fois-ci parce que nos jambes ne l’auraient pas supporté. Et puis on l’a déjà vu … Mais on a vraiment passé une superbe journée. C’était vraiment trop chouette de voir les enfants s’émerveiller devant la parade, les personnages… Et vous ? Vous aimez Disneyland ? Quel en est votre plus beau souvenir ?

journée au pays des rêves

journée au pays des rêves journée au pays des rêves journée au pays des rêves

A mercredi prochain 

Rendez-vous sur Hellocoton !

London jour 3 : British museum et retour maison

Hello ♥

Pour commencer la semaine, on se retrouve aujourd’hui avec le dernier épisode de ma virée à Londres.

London jour 3 : British museum et retour maison 

hilton london
La table en marbre trop jolie

Commençons par le commencement, il faut absolument que je vous parle du petit déjeuner de l’hôtel. Le 2e jour je n’avais pas pu en profiter à cause de la gastrite que j’ai faite pendant la nuit. Mais alors autant vous dire que ce jour là je me suis bien rattrapée (faut dire aussi qu’avoir

hilton london
Cet aspirateur n’est-il pas trop chou ?

regardé chéri manger sans pouvoir avaler quoi que ce soit c’était une épreuve). J’ai donc fait ce que j’appelle communément « ma grosse creuvarde » et on a commencé par une assiette bacon – oeufs brouillés. Il était évidemment nécessaire de terminer ce repas essentiel de la journée par d’énormes pancakes au sirop d’érable et fruits rouges.

 

hilton londonhilton london

british museumAprès avoir trouvé des brouettes pour nous déplacer nous sommes partis au british museum. Chéri étant historien, nous nous sommes concentrés sur les périodes qu’il adore à savoir l’Egypte antique, la Grèce antique et le Proche Orient Ancien. Je n’y avais jamais été et j’ai vraiment passé un super moment. On a vraiment vu de belles choses (et puis, faire les musées avec Chéri, c’est comme avoir un guide rien qu’à soi qui en plus est super sexy \o/ )

british museum
Cette verrière est juste dingue, presque hypnotique !

En sortant du musée, on a pris quelques trucs à grignoter chez Prêt-à-manger. Mouai ben je vois vraiment pas pourquoi tout le monde s’excite autour de ce truc. C’est cher et c’est pas extraordinairement bon. J’aurais même tendance à dire le contraire …

Enfin, avant de repartir, nous avons fait un virée (incontournable) chez Marks and Spencer.

Et voilà que s’achève notre périple. J’espère que cette série vous a plu. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec vos avis et à partager vos anecdotes week end en amoureux 😉

Des bisous 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

London jour 2 : Harry Potter, cupcakes et pseudo fail gastronomique

Pour le recap de l’épisode 1, c’est ici 😉

Je précise également que cet article contient des photos et relate ma journée au studio Harry Potter. Donc : ALERTE SPOIL

London jour 2

J’avais décidé de faire ça bien et j’ai finalement réussi à m’engoncer dans ma tenue préférée pour aller aux Studios Warner Bros. Non parce qu’en vrai, j’étais quand même excitée comme une puce. Armée de mon écharpe Gryffondor et de mon retourneur de temps,  j’étais prête pour la journée.

Déjà rien que le bus ma remonté le moral ! Il était « déguisé » (si, ça se déguise un bus) comme le Poudlard Express ! Et en plus, on a regardé le premier film le long du trajet 😉 (bon en vrai j’ai cru que j’allais péter un plomb parce qu’un gamin espagnol parlait enfin hurlait pour s’exprimer et avec la nuit que je venais de passer, ma patience était légèrement ébranlée).

A l’arrivée, quand on est descendu du bus, j’étais comme à Disneyland !

Avant d’entrer dans la fameuse Grande Salle, nous avons regardé un petit film dans une petite salle de cinéma. Et la, l’écran s’est levé et les portes sont apparues. MAGIE ! harry potter londres

harry potter londres harry potter londres harry potter londres

Comme vous pouvez le voir, nous avons pu profiter du dernier week-end de « Poudlard sous la neige » (la thématique de Noël) et c’était juste magique. Il n’y a pas d’autre mot. Durant la visite on a découvert pas mal des lieux de tournages et leurs effets spéciaux. Sans vous retracer toute l’expo, voici quelques images 😉

harry potter londres
La salle commune de Gryffondor
harry potter londres
Le Terrier des Weasley
harry potter londres
Le bureau d’Ombrage
harry potter londres
Le couloir interdit de l’aile droite !
harry potter londres
Le 4 Privet Drive
harry potter londres
Le Chemin de Traverse
harry potter londres
La boutique d’Ollivanders

harry potter londres

harry potter londres
Heu …. hm hm hm

Et je vous garde le meilleur pour la fin 

C’est la dernière pièce de l’expo et franchement c’était juste extraordinaire. On a également vu un petit film de la construction de la maquette et c’est époustouflant. C’est un travail tellement minutieux, qui nécessite une patience de dingue. Chaque détails, même le plus petit et insignifiant a été travaillé avec une finesse indescriptible ! On s’y serait cru 😉

harry potter londres harry potter londres

harry potter londres

Après les studios, nous sommes rentré à l’hôtel pour nous poser un peu. Mais avant on a fait une pose chez Lola’s Bakery pour le goûter ^^

Capture d’écran 2016-02-07 à 17.39.54

Le soir, nous avons diné dans une superbe restaurant gastronomique…. même si ce n’était pas dutout prévu ! En réalité, je voulais emmener Chéri dans un restaurant en particulier. Et un autre restaurant (un resto gastronomique, et donc avec une carte pas DU TOUT dans le meme ordre de prix) avait un nom similaire. Evidemment, en réservant sur internet, on a pas réservé sur le bon … Et comme il avaient pris les numéros de cartes pour la réservation, si on décidait d’aller manger autre part, ils nous prélevaient 40€ !!! Mais ceci dit on s’est régalé 😉

Et voilà ! Rendez-vous demain pour la suite 😉

Des Bisous 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

London jour 1 : burger, gastrite et manque de sommeil

Hello ,

Je n’ai pas été très présente cette semaine puisque nous sommes parti à Londres avec Chéri 🙂 C’était mon cadeau de Noël et une bien jolie surprise. Je voulais vous faire une vidéo pour retracer notre périple mais voilà : premièrement j’ai été malade comme un chien (genre j’ai failli atterrir aux urgence et j’ai visité les studios Warner Bros en ayant dormi 2h…) et du coup j’ai eu envie de profiter à fond avec mon chéri. Comme c’est la seule pause qu’on a pu s’accorder cette année (merci les études …) et qu’il y avait aussi pas mal de moments où j’étais vraiment pas au top de ma forme, je n’aurai pas eu l’impression de profiter pleinement si j’avais du passer un temps fous à prendre des photos/vidéos pour le blog. MAIS, je ne vous oublis pas pour autant et je tiens quand même à vous raconter tout ça ;).

Afin de vous épargner la lecture d’un article de 25 pages, j’ai décidé de diviser l’article en 3 parties (sur les conseils de ma correctrice attitrée, celle dont vous ignorez l’existence et qui agit tapi dans l’ombre de mon back office, j’ai nommé Lulu). Vous aurez donc la suite demain et le 3 volet dimanche ! Et je commence avec …

London : Jour 1

 

Ce n’étais pas un jour complet puisqu’on est arrivé à 16h à Londres. Mais on a quand même eu le temps d’aller à la boutique Harry Potter de King’s Cross (dont je vous avais parlé ici) parce que Chéri ne l’avait jamais vu.

Après quoi nous sommes allé découvrir notre chambre d’hôtel. Je n’avais absolument aucune idée de l’endroit où on allait dormir (c’est-à-dire que c’est un peu le principe de la surpise… isn’t ? ). Et la, bim-bam-boum, Chéri sort le grand jeu : on dort au Hilton de Londres. La classe à dallas internationale.

Hilton londonHilton london

Donc après m’être prise pour une princesse, avoir sauté dans le Ô-combien-confortable-lit-douillet-king-size et après avoir fait mumuse avec les échantillons de produits dans la salle de bain (la maturité, épisode 1…)  nos estomac nous on conduit à Oxford Circus. Et malencontreusement, avant de manger, nous sommes tombé pile en face d’un Topshop (mince alors !). J’avais fait une petite liste des quelques bricoles que je voulais ramener et finalement, je n’ai rien trouvé qui valait la peine, hors mis cette paire de chaussettes à paillettes rose (que chéri adore…quand je les porte pas devant lui 😉 ).

Etant certaine de mon coup, j’ai emmené Chéri chez Five Guys. Le combo ingrédients frais + gros steak + grosse portions de frittes au paprika a fait son petit effet et il a adoré 😉 (je n’ai pas fait de photos parce que 1 : ce sont des burger qui visuellement, ressemblent à n’importe quel burger… Et 2 : j’ai pas vraiment eu le temps parce que j’avais tellement faim que quand je me suis dit « tiens je prendrais pas une photos pour le blog? » ben enfaite …. y’avais plus que les frites. Ne me jugez pas…)

Pour terminer cette soirée nous avons braver le froid vers Carnaby Street puis nous sommes rentré nous nicher dans la couette-de-la-mort-qui-tue de l’hôtel. Et la, mon calvaire à commencé (et celui de Chéri aussi puisque qu’il a eu droit au traditionnel « Je vais mourrir », « J’en peux plus », « J’ai trop mal » et j’en passe… la maturité : épisode 2 ). Bref, une gastrite doublé d’une indigestion et 2h de sommeil plus tard, il fallait se lever pour aller chez Harry. Et d’habitude je suis vaillante, quand j’ai vraiment envie de faire un truc, le reste du monde je m’en bas soudainement les, enfin vous voyez quoi. Mais alors là …. j’ai quand même eu mal à l’estomac (et pas un peu de brulure, non non la douleur qui te transperce et te fait te plier en deux) de 20h30 à 3h du mat’ et de 3h à 5h j’étais…hm…occupée à ….hm …. bon j’ai eu une indigestion quoi, je vous épargne la suite du récit ! Tout ça pour dire que quand le réveille a sonné… comment te dire….  j’ai beau être fan d’Hary Potter depuis que j’ai 6 ans…. j’étais ni fraiche, ni enjouée (oui parce qu’il fallait se taper les 2h de bus pour y aller…).

La suite demain, au prochain épisode 😉

Des Bisous 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !