London jour 1 : burger, gastrite et manque de sommeil

Hello ,

Je n’ai pas été très présente cette semaine puisque nous sommes parti à Londres avec Chéri 🙂 C’était mon cadeau de Noël et une bien jolie surprise. Je voulais vous faire une vidéo pour retracer notre périple mais voilà : premièrement j’ai été malade comme un chien (genre j’ai failli atterrir aux urgence et j’ai visité les studios Warner Bros en ayant dormi 2h…) et du coup j’ai eu envie de profiter à fond avec mon chéri. Comme c’est la seule pause qu’on a pu s’accorder cette année (merci les études …) et qu’il y avait aussi pas mal de moments où j’étais vraiment pas au top de ma forme, je n’aurai pas eu l’impression de profiter pleinement si j’avais du passer un temps fous à prendre des photos/vidéos pour le blog. MAIS, je ne vous oublis pas pour autant et je tiens quand même à vous raconter tout ça ;).

Afin de vous épargner la lecture d’un article de 25 pages, j’ai décidé de diviser l’article en 3 parties (sur les conseils de ma correctrice attitrée, celle dont vous ignorez l’existence et qui agit tapi dans l’ombre de mon back office, j’ai nommé Lulu). Vous aurez donc la suite demain et le 3 volet dimanche ! Et je commence avec …

London : Jour 1

 

Ce n’étais pas un jour complet puisqu’on est arrivé à 16h à Londres. Mais on a quand même eu le temps d’aller à la boutique Harry Potter de King’s Cross (dont je vous avais parlé ici) parce que Chéri ne l’avait jamais vu.

Après quoi nous sommes allé découvrir notre chambre d’hôtel. Je n’avais absolument aucune idée de l’endroit où on allait dormir (c’est-à-dire que c’est un peu le principe de la surpise… isn’t ? ). Et la, bim-bam-boum, Chéri sort le grand jeu : on dort au Hilton de Londres. La classe à dallas internationale.

Hilton londonHilton london

Donc après m’être prise pour une princesse, avoir sauté dans le Ô-combien-confortable-lit-douillet-king-size et après avoir fait mumuse avec les échantillons de produits dans la salle de bain (la maturité, épisode 1…)  nos estomac nous on conduit à Oxford Circus. Et malencontreusement, avant de manger, nous sommes tombé pile en face d’un Topshop (mince alors !). J’avais fait une petite liste des quelques bricoles que je voulais ramener et finalement, je n’ai rien trouvé qui valait la peine, hors mis cette paire de chaussettes à paillettes rose (que chéri adore…quand je les porte pas devant lui 😉 ).

Etant certaine de mon coup, j’ai emmené Chéri chez Five Guys. Le combo ingrédients frais + gros steak + grosse portions de frittes au paprika a fait son petit effet et il a adoré 😉 (je n’ai pas fait de photos parce que 1 : ce sont des burger qui visuellement, ressemblent à n’importe quel burger… Et 2 : j’ai pas vraiment eu le temps parce que j’avais tellement faim que quand je me suis dit « tiens je prendrais pas une photos pour le blog? » ben enfaite …. y’avais plus que les frites. Ne me jugez pas…)

Pour terminer cette soirée nous avons braver le froid vers Carnaby Street puis nous sommes rentré nous nicher dans la couette-de-la-mort-qui-tue de l’hôtel. Et la, mon calvaire à commencé (et celui de Chéri aussi puisque qu’il a eu droit au traditionnel « Je vais mourrir », « J’en peux plus », « J’ai trop mal » et j’en passe… la maturité : épisode 2 ). Bref, une gastrite doublé d’une indigestion et 2h de sommeil plus tard, il fallait se lever pour aller chez Harry. Et d’habitude je suis vaillante, quand j’ai vraiment envie de faire un truc, le reste du monde je m’en bas soudainement les, enfin vous voyez quoi. Mais alors là …. j’ai quand même eu mal à l’estomac (et pas un peu de brulure, non non la douleur qui te transperce et te fait te plier en deux) de 20h30 à 3h du mat’ et de 3h à 5h j’étais…hm…occupée à ….hm …. bon j’ai eu une indigestion quoi, je vous épargne la suite du récit ! Tout ça pour dire que quand le réveille a sonné… comment te dire….  j’ai beau être fan d’Hary Potter depuis que j’ai 6 ans…. j’étais ni fraiche, ni enjouée (oui parce qu’il fallait se taper les 2h de bus pour y aller…).

La suite demain, au prochain épisode 😉

Des Bisous 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *