Notre mariage païen : un week-end magique

Vous le savez depuis un moment maintenant, cette année je me suis mariée. Cet incroyable week-end, notre mariage païen, est le fruit de plus d’un an de travail acharné puisque hormis le gâteau, les photos et bien sûr la partie traiteur, c’est moi qui ai tout fait ( et un peu mon mari, mais bon vite fait 😉 ). Alors évidemment, je ne suis que plus fière de vous montrer tout ça aujourd’hui ❤️ Venez, je vous raconte…

La cérémonie officielle à la mairie

Nous nous sommes mariés à la mairie de Lille le jeudi 31 octobre 2019. Oui oui, un jeudi ! Parce que nous tenions absolument à cette date qui représente beaucoup pour nous. Cette cérémonie était plutôt intimiste et rassemblait surtout la famille et les amis proches.

L’anecdote : quand nous avons décidé de nous marier et que nous avons fait les démarches en ce sens, nous avons découvert que la mairie de Lille ne mariait pas les gens le jeudi ! Or, le 31 octobre 2019 tombait un jeudi… mais impossible pour nous d’y renoncer. Nous avons insisté et on nous a dit que si nous trouvions un élu qui acceptait de se déplacer un jeudi pour nous marier, nous aurions le droit. Nous avons donc envoyé une lettre expliquant notre situation et l’importance de ce jour pour nous à tous les élus de la Ville…et deux élues nous ont répondu ❤️

mairie lille
mariage

Après la cérémonie, nous avons mangé ensemble dans une crêperie du centre-ville. Puis nous sommes rentrés à l’appartement où ma mère, ma soeur et quelques uns des témoins ont préparé le buffet pour le vin d’honneur qui avait lieu le soir même. Nous avons choisi de le faire dans un bar, en mode « afterwork » et comme c’était Halloween, l’ambiance était hyper sympa.

Notre mariage païen le 16 Novembre 2019

mariage païen

Le « vrai » mariage pour moi, c’était ce jour là. Pas que la mairie ne soit pas un « vrai » mariage, mais c’est très impersonnel et je n’en attendais rien. J’ai été agréablement surprise car finalement c’était bien plus d’émotions que ce que j’imaginais ! Alors pour la sorcière que je suis, essayez d’imaginer dans quel état j’étais à l’approche de notre mariage païen ! D’autant plus que c’était la première fois que j’exprimais mon côté sorcière/païenne en « public » justement. Et ce qui est trop drôle, c’est que j’ai découvert le jour de notre mariage qu’il y avait également une sorcière dans la famille de mon mari

Les invités étaient attendus à 15h30 pour un début de cérémonie à 16h. Evidemment, la moitié d’entre eux au moins était en retard !!! Je n’ai pas du tout assisté à l’arrivée de nos convives puisque j’étais dans ma chambre d’hôtel avec mon père à ce moment-là. J’attendais le signal pour sortir de ma cachette et faire ma grande entrée. Je crois que je n’oublierai jamais la sensation qui a parcouru mon corps quand je suis entrée dans la salle où tout le monde était rassemblé, avec tous ces regards braqués sur moi, les bougies, cette magnifique ambiance que j’avais mis tellement de temps à créer et la décoration dans laquelle je m’étais investie à 100%… Et la musique évidemment ! J’ai choisi un titre de la B.O du Dumbo de Tim Burton par Danny Elfman : le thème de Colette.

La cérémonie était incroyable. Touchante, drôle, pleine de surprises… Tous les témoins ont joué le jeu à fond et nous ont gâté avec des discours tellement bien écrits et si personnels que c’en était parfois difficile de retenir nos larmes. Notre officiante, Marion, a assuré elle aussi. Pas évident de marier des gens pour la toute première fois de sa vie !!!

mariage païen
mariage païen

Notre cérémoniel était basé sur des rites anciens, inspirés du Handfasting notamment, mais aussi de la tradition du balai. Cette célébration, qui se déroula en 4 temps, était jalonnée de lectures, de discours et de morceaux à la harpe celtique. Nos deux chaises étaient placées dans un cercle, spécialement consacré par une amie sorcière. Chaque « phase » correspondait à une symbolique, représentée par une bougie qu’on allumait pour concrétiser les souhaits, les voeux, les enchantements avant de passer à la phase suivante. A la fin, nous avons sauté par dessus un balai (fait à la main avec des fleurs séchées) pour symboliser notre entrée dans cette nouvelle vie de couple marié. C’était une cérémonie magnifique et je n’aurais pas pu rêver plus belle façon d’épouser mon cher et tendre amour.

Il y eut ensuite ce moment d’intense bonheur où tout le monde voulait nous féliciter. Les gens faisaient la queue pour nous embrasser !!! C’était magique de pouvoir serrer dans nos bras chacune des personnes qui étaient là. Après une telle cérémonie, l’amour de nos proches nous a complètement portés tant tous ces gens sont importants dans nos vies. Puis nous avons fait les photos de groupe. Et pendant ce temps-là, nos invités ont pu lire leur avenir dans les cartes sur la table de divination : des cartes de tarot représentaient chacune une table et nos convives ont dû les tirer pour savoir où ils étaient assis.

L’apéritif a été très stressant pour moi car tout le monde nous sollicitait ! Ce n’était pas évident de ne pas pouvoir rester discuter avec les uns, arracher mon désormais mari aux autres parce que j’avais besoin de lui… Mais pour autant, c’était aussi un moment très vivant où tout le monde a fait connaissance. Après un petit interlude musical (un morceau de violon que je travaillais depuis des semaines puisque j’avais repris le crincrin à cette occasion après 9 ans de pratique… et 12 ans sans en jouer !!!) , les portes de la salle à manger se sont ouvertes à 19 heures… Et là j’ai vu la tête des gens quand ils sont entrés et j’ai compris pourquoi j’avais travaillé aussi dur. Ma récompense a été immense et inquantifiable tellement j’ai reçu de compliments et de mots adorables.

Une fois que nos invités attablés, nous avons fait un petit quizz sur des anecdotes très rigolotes nous concernant en attendant que les entrées arrivent. Et puis les premières assiettes ont été servies et c’était un régal. La soirée a suivi son cours, ponctuée par des interventions diverses. Il y a d’abord eu mon mari qui m’a achevée émotionnellement en me chantant « Absolute Begginers » de David Bowie. Et puis ma cousine et ses deux petites princesses qui nous ont fait une stupéfiante chorégraphie de danse orientale et enfin, mes témoins et ma soeur m’ont fait une surprise et ont dansé déguisées sur les tubes de ma jeunesse. C’était priceless. J’ai aussi chanté Relator de Pete Yorn et Scarlett Johansson, la première chanson que j’ai jamais chantée à mon époux, celle dont il dit qu’elle l’a fait tomber amoureux de moi ❤️

J’ai adoré notre danse de couple. Imparfaite mais pleine de complicité, de rire, d’euphorie même et surtout d’amour. Enfin, le dessert est arrivé. Une ribambelle de desserts ! Et on a dansé dansé dansé, fumé, ri, bu des coupes de champagne, coupé un incroyable gâteau sur le thème d’un de mes Burton préférés… on a fait tellement de choses, on a vécu si intensément pendant cette journée que j’ai le vertige rien qu’en y repensant.

Je n’aurais jamais pu espérer plus que ce que la vie m’a donné ce jour là. Un mariage païen magnifique et incroyablement magique. Bon j’y ai aussi grandement participé !(la dame se lance des fleurs ^^) Mais rien de tout ça n’aurait existé sans ma moitié, mon double, mon âme soeur, ce héros qui me sauve chaque jour (quand ce n’est pas moi sur mon cheval qui claque du fouet pour le sauver en retour 😉 ). Et puis rien de tout ça n’aurait existé non plus sans nos témoins, mes demoiselles d’honneur et ma demoiselle du secret. Et cet article est une énième occasion pour moi de les remercier pour tout ce qu’ils ont fait, accompli, pour tout le soutien qu’ils nous ont apporté. Et bien sûr, cette soirée n’aurait pas été la même sans Christophe et Dorothée, les propriétaires de La Bergerie, et leur équipe de serveurs (les plus professionnels, serviables et efficaces que j’ai jamais connus).

Le lendemain, nous nous sommes (presque) tous retrouvés pour le rebond. Et là aussi ce fut un moment génial. On était tous tellement fatigués mais tellement heureux de notre soirée de la veille et ravis de pouvoir prolonger un peu ce temps à passer ensemble. Et pour ne rien gâcher, le brunch était délicieux et le soleil au rendez-vous. Si bien que nous avons pu manger dehors ! Entre les parties de Loup-garou endiablées et le rangement de la déco, cette journée a été aussi mémorable que celle de la veille.

Je vais m’arrêter là. Je pense que je n’ai pas besoin d’en dire plus pour que vous compreniez à quel point je suis comblée. Pour ceux que ça intéresse, je glisse en bas de l’article la liste de nos prestataires et quelques détails techniques. Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. Merci à vous tous d’avoir cru en moi et d’avoir cru en nous quand beaucoup d’autres n’y croyaient pas. On est fiers de ce qu’on a construit. Et ce n’est que le début. Le début d’une très grande aventure.

robe mariage noire
costume sur mesure
robe mariage noire

Pour ce mariage nous étions :

le samedi : 80 adultes, 14 enfants

Le dimanche : 46 adultes et 7 enfants

Notre lieu de réception et également notre traiteur pour les deux jours : La Bergerie à Marquillies (Prestige Réception)

Notre animateur musical / dj : Anthonny Pottier – APS sonorisation

Notre photographe : Louis Romain

Ma robe blanche et rose : Studio Chotronette

Ma robe noire : dessinée par mes soins, réalisée par le Studio Chotronette

Coiffure et maquillage : Marine Grossey

Le costume du marié : Blandin et Delloye

Nos alliances : l’incroyable créatrice Myrtille Beck

La déco en location (les lanternes et les globes sur les tables) : Rêveries et bois

Les nappes noires : Locadeco Lille

La pièce montée : Chacha’s Bakery Lille

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Notre mariage païen : un week-end magique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *