Broderie contemporaine par Miniature Rhino

Quand j’étais petite, on m’a appris à broder. Je m’y suis remise depuis peu en découvrant le travail de Jessica Marquez alias Miniature Rhino.

Pourquoi la broderie ?

Miniature Rhino

Ben oui, pourquoi pas le macramé ou la culture de haricots verts ? J’ai toujours aimé occuper mes mains et mon esprit avec une activité créative. Déjà petite je ne faisais que ça. Ma mère a passé son temps à m’acheter ou me récupérer du matériel pour mes petites créations et, au bout d’un moment, on a du y consacrer une armoire entière à la maison. Je ressens continuellement le besoin de fabriquer, de créer quelque chose de mes doigts. C’est une sorte d’activité méditative qui me fait beaucoup de bien et dont j’ai de plus en plus de mal à me passer (récemment, j’ai ruminé pendant deux jours quand j’ai su que je ne pourrais pas prendre l’avion avec mon tricot en cours…). C’est apaisant, relaxant et pour moi qui ai beaucoup de mal à me poser et qui cours partout en permanence, ce sont de vrais moments de répit.

Quand j’ai terminé l’écharpe que j’étais en train de tricoter pour chéri, j’ai eu envie de changer. Le tricot j’adore ça, mais c’est parfait pour l’hiver. Avec le printemps qui commençait à se pointer, je n’avais aucune envie de me trimballer avec toute cette laine qui tient horriblement chaud ! Alors je suis allée me balader chez Liberty à Londres (c’est vraiment un endroit où j’adore aller flâner. Je vous en parlais ici) et je suis tombée sur des petits kits pour broder de chez Miniature Rhino.

J’étais en pâmoison devant ses monogrammes floraux ! C’était idéal pour commencer sans trop se casser la tête. Tout le matériel nécessaire était dedans. Ni une ni deux, je rentre à la maison et je le commence sans plus tarder. Tout est extrêmement bien expliqué : les différents points, les différentes techniques, comment bien tendre le tissu et centrer le dessin… Un jeu d’enfant ! Et puis j’ai terminé le premier assez vite et là, grosse frustration ! j’ai donc jeté un oeil sur la boutique en ligne de Miniature Rhino. Et ça a été le coup de foudre.

Miniature Rhino

Miniature Rhino

Miniature Rhino

Miniature Rhino

J’ai commandé d’autres patrons, acheté le matériel par moi-même et j’ai commencé ma petite série de monogrammes. Ces petits kits sont vraiment géniaux  et hyper bien faits. Et ce que j’ai adoré par dessus tout c’est qu’il n’y a aucune règle. Ça m’a donné l’occasion d’expérimenter tout en apprenant et en améliorant ma technique. Elle explique comment s’y prendre tout en vous invitant à laisser libre cours à votre créativité. Et de la créativité, Jess, elle en a à revendre.

Miniature Rhino, un talent venu de l’autre côté de l’Atlantique

Miniature Rhino
© Jessica Marquez

Jessica est passionnée de broderie et en a fait son métier. Cette californienne installée à Brooklyn est une bombe atomique de créativité ! Créatrice, photographe, passionnée de voyages et collectionneuse de petits trésors en tous genres… je ne suis pas très étonnée d’être tombée amoureuse de son travail.

Sur son site internet, on retrouve ses dernières actualités mais surtout sa boutique Etsy (où j’ai envie de tout acheter), son blog, ses projets DIY un brin vintage et (je crois que c’est ce que je préfère) son portfolio de photos. Je me retrouve beaucoup dans son monde vintage et décalé et je suis vraiment fan de ce qu’elle fait. Qui plus est, j’ai eu l’occasion d’échanger quelques mots avec elle sur instagram, et elle est absolument adorable.

Sur sa boutique Etsy, vous pouvez retrouver les patrons de ses monogrammes pour un tarif tout à fait raisonnable. Je trouve ça très valorisant de pouvoir soutenir des créateurs comme Jessica. Son travail est très motivant pour moi et me pousse à être encore plus créative, à ne pas avoir peur de donner vie à mes idées. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’avais envie de lui dédier un article parce que cette rencontre « crafty » m’a vraiment fait un bien fou ces derniers temps, alors que j’ai laissé plein d’idées en berne.

Je vous recommande vivement d’aller faire un tour sur son blog et d’aller regarder son portfolio. Voyage créatif et hors du temps garanti. Et j’en profite aussi pour remercier Jessica une fois de plus pour m’avoir redonné goût à la broderie et pour avoir boosté mon esprit ❤️.

La bise 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Harry Potter et Primark : la collection

Bien le bonsoir ! Je prends ENFIN le temps de vous faire cet article. Vous le savez, ce n’est pas nouveau, je suis une Potterfreak absolue. Et donc, comme toute fan qui se respecte, j’ai foncé quand j’ai vu que Harry Potter et Primark avait fait une collection. J’ai littéralement dévalisé le rayon. J’vous montre ?

Continuer la lecture de Harry Potter et Primark : la collection

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ikea Hack (ou presque) : la commode Moppe

Ça vous dit un meuble de rangement trop fun ? Un petit « Ikea Hack » simple comme bonjour puisqu’il ne s’agit que de personnaliser la commode Ikéa Moppe.

Ikea Hack (ou presque) : la commode Moppe

Ikea Hack
Voilà la bête ! (je m’excuse d’avance pour les photos… y’en a pas une avec la même luminosité !!! Mais il y avait des éclaircies … et comme je ne retouche pas les photos – parce que ça prend du temps et que c’est chiant et moins spontané – hé bah vous aurez des éclaircies aussi 😉  )

Vous aurez besoin :

Ben… d’une commode Ikéa Moppe
De peinture acrylique ou à l’eau
De pinceaux pour peinture acrylique de différentes tailles
De masking tape (de préférence un pas cher auquel vous ne tenez pas trop. Je vous conseille ceux de chez HEMA qui sont idéaux pour ce genre de bricolage) D’une feuille de papier de verre à grain fin
D’un vieux chiffon
D’un thé bien chaud
De l’album Acoustic Recording de Jack White (Si si. C’est capital).

Si vous ne possédez absolument rien de tout ça chez vous, le coût total de l’opération s’élève à environ 30-35€ (20€ pour la commode, le reste pour le matériel). Moi j’en ai eu pour 25€. Pour un Ikea Hack ça reste raisonnable.

Etape 1 – préparation du support

Ikea Hack

D’une manière générale, il faut toujours préparer son support avant de le peindre. Ça évite les mauvaises surprises, les résultats foireux et ça facilite le travail. Et puis ça permet à la peinture d’adhérer et de tenir dans le temps. Histoire qu’on ait pas fait tous ces efforts pour rien quoi ! Ici, pas besoin d’une préparation monstrueuse. Je recommanderais juste de poncer très légèrement l’ensemble. Le bois utilisé n’est pas de très haute qualité et peut laisser des échardes dans les doigts.

Ikea Hack
La caisse sans les tiroirs

Avec le papier de verre, passez un coup rapide sur les surfaces qui vont être souvent manipulées : faces des tiroirs, arêtes du meuble… Le but est d’éliminer les petites aspérités qui pourraient nous enquiquiner ou altérer le résultat final. Une fois que le meuble est tout doux et tout lisse, n’oubliez pas de l’épousseter avec un vieux chiffon pour enlever la poussière du ponçage. Sinon elle risque de s’agglutiner sur votre pinceau et de faire des petits pâtés très moches avec la peinture.

Etape 2 – de la cré-a-ti-vi-té !

J’ai utilisé le masking tape pour protéger les zones que je ne voulais pas peindre. Les arêtes pas exemple. Vous pouvez créer des motifs en tout genre ou bien simplement peindre complètement les faces.

Ikéa Hack
Bon ok, j’avoue, c’est chéri qui s’est occupé du making tape. Mais il fait ça super bien ! 
Ikéa Hack
Et voilà le travail ! Plus qu’à peindre par-dessus. 

J’ai pris des teintes assez douces parce que je trouve qu’on s’en lasse moins vite. Mais vous faites bien comme vous voulez. Toutefois, pour éviter les crises d’épilepsie, je vous conseille de ne pas faire trop de mélanges. Trois ou quatre couleurs maxi ! Et dans les mêmes tons si possible. C’est amplement suffisant.

Ikea Hack

Pour la peinture, j’ai utilisé la gamme ENVIES de chez Luxens. Je l’adore parce que leurs teintes mattes sont superbes. La compo est safe car très écologique et permet de peindre en intérieur (elles sont absolument sans odeurs). Pas besoin non plus d’utiliser des solvants, le nettoyage des outils se fait à l’eau. j’avais aussi utilisé cette gamme pour réaliser ce meuble.

Le petit + sympa : toutes leur couleurs sont déclinées en petits pots « testeurs » de 7,5ml vendus 2,55€ (chez Leroy Merlin). Avec un seul pot, on peut peindre environ deux commodes Moppe en mono couche. En plus les petits pots sont super pratiques et la peinture s’y conserve très bien (à l’abri de la chaleur et de la lumière). Ecologique et économique donc !

La caisse

Ikéa Hack

J’ai peint les deux caisses de différentes couleurs : l’une en vert turquoise (teinte Vert Tranquille) et l’autre en beige rosé (teinte Beige Jersey). Je n’ai pas peint le dos (puisqu’elles sont toutes les deux posées contre un mur) ni l’intérieur. Je ne voulais pas tout recouvrir parce que le bois a une jolie couleur claire qui se marie très bien avec les couleurs pastel. J’aime assez les motifs du bois que l’on aperçoit en transparence sous la peinture et je trouvais ça dommage de les recouvrir davantage. Donc pas de deuxième couche pour la caisse.

Les tiroirs 

Ikéa HackJe suis partie sur deux personnalisations complètement différentes. Une avec des couleurs très douces et un motifs simple, l’autre avec plus de pep’s et des motifs géométriques.

Tadaaaam 

Ikéa Hack

Ikéa Hack

Ikéa Hack

Elles ont deux styles bien différents. L’une me sert de pharmacie et l’autre… pour ranger mes sous-vêtements !!! Elles sont très pratiques et ne prennent pas trop de place. Qu’en pensez-vous ? Vous customisez aussi des trucs chez vous ? Si le Ikea Hack vous branche, n’hésitez pas à me le dire.

La Bise ❤️

Rendez-vous sur Hellocoton !

X-Mas Wishlist : ma sélection 100% fait maison

Et si, cette année, on arrêtait les centres commerciaux pour Noël ? Si on se dirigeait vers des solutions un peu plus éthiques ?

X-Mas Wishlist : ma sélection 100% fait maison

C’est quoi le fait maison ?

Pour moi, ce terme rassemble deux choses :
♦ Les petits créateurs qui proposent leurs productions sur des sites comme Etsy, A Little Market ou bien via une page Facebook ou un site internet…
♦ Le fait d’être soi-même créateur et de faire ou fabriquer plutôt que d’acheter tout fait dans les grands magasins. Le fameux Do It Yourself !

Pourquoi le fait maison ?

Pour moi, le « fait main » ou « home made », c’est l’expression directe de la personnalité et de son créateur. Un peu comme des horcrux, tiens. Comme si on mettait un bout d’âme dans un objet qui fera ensuite son propre voyage et aura un ou plusieurs propriétaires. C’est quelque chose qui me touche particulièrement. Parce qu’on ressent le travail effectué, le temps passé et l’énergie créative dépensée.

Il y a aussi une certaine fierté quand on est créateur. Regarder le résultat et se dire « c’est moi qui l’ai fait », il n’y a rien de plus gratifiant. Que l’on soit acheteur ou créateur, le « fait main » offre une proximité, une chaleur et une attention qu’on ne trouve pas quand on achète dans les grands magasins. Et puis chaque pièce est unique ! Et pour les cadeaux je trouve ça super chouette et beaucoup plus personnel.

Acheter du fait maison, c’est aussi consommer autrement

Cette attirance pour les petits créateurs et le « home made », c’est aussi à cause de notre chère société actuelle, n’est-ce pas, qui nous pousse à consommer dans la grande distribution (Ninon si tu passes par là, big up 😉 ). J’ai eu l’occasion de voir l’envers du décors de cette « grande distribution » (dans le domaine de la mode notamment) et franchement, sorti de là on ne veut plus se vêtir qu’avec des vestes en poils de lama cousues à la main avec une doublure en feuille d’arbre !
De plus en plus, on tend vers un mode de consommation qui incite à rapprocher les producteurs et les consommateurs, à supprimer les intermédiaires et surtout à savoir ce qu’on mange, ce qu’on achète, ce qu’on porte, d’où est-ce que çà provient… C’est aussi ce que j’aime avec les petits créateurs. Et c’est pour ça que j’ai décidé de vous en parler un peu plus sur le blog. Alors évidemment (je vous vois venir…)  on ne peut pas refaire le monde du jour au lendemain. Mais chaque étape est une petite victoire, alors consommer ok, mais consommer responsable et éthique, c’est mieux !
Cette année pour Noël, j’ai décidé de me creuser un peu le ciboulot et de n’offrir que du fait main (à une ou deux exceptions près…). Je vous ai concocté une petite sélection de ce qui m’a fait craquer sur le net. Et je vous posterai après noël ce que j’ai moi même fabriqué 🙂

Ma Wishlist

Les liens clicables vers chaque article sont en légende sous les photos

Chez Etsy

fait maison
Ce set de 3 pins vintages est juste trop canon !
fait maison
Un sac photo en cuir pour trimballer mes vingt mille appareils !
fait maison
Cette boutique ne propose que des objets déco en céramique, porcelaine et argile. J’ai eu un coup de coeur pour ces petits plats nuage, mais toute la boutique est à tomber !
fait maison
Des solutions pour dompter les câbles récalcitrants avec ces pièces en cuir végétal. Minimaliste mais efficace.
fait maison
Plus d’écouteurs emmêlés dans le sac avec cet attache-fil !
fait maison
Pour pimper la robe de Noël, un headband en cuir absolument trop chou

Chez A Little Market

fait maison
Les boucles d’oreilles rétro par Savivansko, c’est la touche de pep’s qu’il vous faut pour attaquer 2017 avec style !
fait maison
Encore des boucles rétro, mais en cuir cette fois !

 

Mes D.I.Y Pinterest préférés

fait maison
Des boucles d’oreilles en batonnet de glace !
fait maison
On sort les tubes de peintures et on colore la maison avec ces jolis pots pour une déco sur mesure et hand made

 

fait maison
Personnalisation de mug White & Gold !

A dimanche 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wish List déco

Coucou vous ♥

Etant en plein déménagement, je passe ma vie (ou presque, parce que j’ai un travail quand même….) sur les sites style Ikéa, La Redoute, Superstudio… Bref, ces sites où (quand y’a des promos) on peut, pour un budget n’égalant pas le PIB des USA, trouver des meubles design et originaux.

Voici une petite liste des meubles et autres bibelots de déco qui me donnent juste envie de louer l’appart d’à coté en plus pour avoir la place de tout mettre chez moi 

wish list déco

1. ♦ Table de chevet vintage Jimi – La Redoute – 59€ 
2. ♦ Bougeoir Diamant – Habitat – 6,60€  
3. ♦ Bougie Figuier – Dyptique – 25€ 
4. ♦ Lettre lumineuse – Hema – 15€ 
5. ♦ Bureau étagère – La Redoute – 90,75 
6. ♦ Lampe Ranarp – Ikéa – 45€ 
7. ♦ Plaid nature – Habitat – 56€ 
8. ♦ Coussin Skold – Ikéa – 24,95€ 
9. ♦ Canapé convertible Holmsund – Ikéa – 489€ 
10.  Lampe de table Torna – Ikéa – 69€  
11. ♦ Table basse vintage Jimi – La Redoute – 103,70€ 
12. ♦ Bougeoir Elvis – Habitat – 19,80€ ♦
13. ♦ Panier en toile – Hema – 5€ 
14. ♦ Tapis SKOLD – Ikéa – 49,90  
15. ♦ Chaise WOODEN ARMS – Superstudio – 102,49€ 

Pour info, La chaise Wooden est en promo (102€ au lieu de 213,44€)  et tous les produits La Redoute cités sont soldés jusqu’au 29 Octobre ! Profitez-en 🙂

Je suis ultra-méga-supra pressée de vous montrer à quoi ça va ressembler. Cette wish list me fait réver et je trépigne sur ma chaise à l’idée de pouvoir vous montrer quelques uns (non, parce que je suis pas crésus non plus) de ces articles dans mon nouveau cocon. Ca veut dire aussi qu’il y aura un nouveau décor pour les vidéos et les photos… Bref, j’ai vraiment hâte ! On se donne rendez-vous après le week-end du 31 pour le resultat 😉

A très vite la Moody Team 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !