Tour For Muggle : à la découverte du Londres d’Harry Potter

Si vous avez un peu suivi mes aventures, vous savez que je vis actuellement à Londres. Et en tant que fan d’Harry Potter qui se respecte, j’ai passé mon temps à écumer les moindres recoins de la ville où je pouvais assouvir mes pulsions de Potter Head ! Quoi de mieux qu’une petite visite de Londres bercée par l’univers magique d’Harry Potter avec le Tour For Muggle ?

 

Tour For Muggle : le tourisme londonien pour les moldus

Tour For Muggle

Il s’agit d’un tour opérateur basé à Londres qui propose des visites de la ville pour découvrir quelques lieux de tournage. Comme je fais mon mémoire sur l’influence du cinéma sur le tourisme, j’ai pris Harry Potter comme cas pratique ! Ma foi, on ne va pas se priver de se faire plaisir. Et puis la saga est devenue bien plus qu’une institution ici en Grande Bretagne. Harry Potter fait partie intégrante de la culture locale. Raison pour la quelle certains organismes proposent des visites de Londres un brin plus magiques que les autres.

Pour participer à une visite, il faut réserver sur leur site internet. J’ai pu avoir un créneau la veille pour le lendemain mais j’étais seule. Et comme les groupes sont limitées à 20 places, je vous conseille de réserver à l’avance si vous êtes plusieurs. Il y a un départ toutes les trente minutes et le prix de la visite est de £14,5 par moldu (£11 pour les mini moldus jusque 11 ans). A peu près 17,50€ donc. Ce qui est très raisonnable compte tenu du fait que la visite dure 2h45. Par ailleurs, tout se fait à pied. Il faut donc prévoir une tenue et une paire de chaussures confortables parce qu’on a marché pratiquement 6 km.

J’ai bien aimé la mise en scène dès la réservation. On reçoit un « hibou électronique » dans notre boîte mail qui récapitule tout les détails utiles pour la visite (point et heure du rendez-vous, tenue et chaussures etc) et quelques petites anecdotes sur les acteurs, les tournages des différents films… à lire avant la visite pour se mettre dans l’ambiance. Il y a aussi une brève présentation de l’animateur ou de l’animatrice qui s’occupera de notre groupe avec son pseudo : la mienne c’était Ellie Lovegood, la cousine de Luna 😉 .

Déroulement du Tour For Muggle

Tour For Muggle

Arrivée au point de rendez-vous, j’apercevais déjà quelques moldus qui cherchaient à repérer les participants à la visite. On s’est donc rassemblé pour attendre Ellie, ce qui nous a offert l’occasion de nous présenter et de sympathiser. Il y avait des gens de tous âges, aussi bien des parents accompagnant leurs enfants que des adultes, seuls, en couple ou entre amis. J’étais d’ailleurs particulièrement ravie (si ce n’est émue) de voir des petits bouts de chou d’à peine 7 ou 8 ans totalement fans des livres et de la saga comme je l’étais à l’époque.

Ellie nous a rejoints quelques minutes plus tard. Pleine d’enthousiasme et de bonne humeur, elle nous a directement mis dans l’ambiance ! Après nous avoir récapitulé les différentes étapes de la visite, nous avons commencé le tour. Comme il y a pas mal de marche entre chaque lieu, on a pu discuter avec elle, lui poser des questions… Ce qui est chouette c’est qu’elle explique beaucoup de choses sur les lieux en eux-mêmes qui sont des endroits de la ville de Londres avant d’être des lieux de tournage ou d’inspiration !

A chaque arrêt, elle nous parle de l’histoire du lieu et de son évolution dans le temps. Notamment lorsque les lieux ont changé de fonction (certaines places de marchés étaient des places destinées aux échanges commerciaux maritimes par exemple). Puis elle explique ensuite pourquoi J.K Rowling et les réalisateurs ont choisi cet endroit, ce qu’ils ont modifié, comment ils s’y sont pris pour le tournage etc. C’est très instructif parce que ça met en lumière toutes les contraintes auxquelles les réalisateurs et les techniciens du cinéma doivent faire face pour des tournages.

Tour For Muggle

Tour For Muggle
Vous le reconnaissez le point au second plan ? 😉

Il y a certains lieux qui ont juste servi d’inspiration et qui ont été recréés en studio par la suite. C’est le cas notamment de « l’Allée des Embrumes » et du « Chemin de Traverse » dont nous avons visité les deux rues qui ont servi de base pour leur création. Mais il y a aussi des lieux qui ont servi pour différents films ! Et c’est d’autant plus amusant de voir à quel point la manière de filmer peut transformer un lieu. Ici c’est le cas pour la scène où Harry et le père de Ron se rendent au ministère via la cabine téléphonique (dans « Harry Potter et l’Ordre du Phoenix »). La même rue a été utilisée pour une scène du film Marvel « Dr. Strange ». Et si on ne le sait pas, il est très difficile de reconnaître qu’il s’agit du même endroit !

Tour For Muggle

Tour For Muggle
Ces rues ont inspiré J.K.Rowling pour le chemin de traverse.

On a quand même fait une petite pause au milieu de la visite (le temps de prendre un café et de faire un passage aux toilettes) ce qui, question organisation, n’est pas négligeable surtout si on accompagne des enfants.

« 10 points pour Serredaigle ! »

Les points positifs :

  • Le tarif est vraiment abordable compte tenu de la durée de la visite et de la richesse des informations
  • C’est une très chouette balade à faire en famille, entre amis ou en couple même si on n’est pas spécialement fan d’Harry Potter car on passe par beaucoup de spots touristiques londoniens et ça permet de les voir d’un autre oeil (le London Bridge, Big Ben… je ne vous en dit pas trop non plus !)
  • L’ambiance est vraiment très sympa, ça permet de rencontrer des gens et de sympathiser. Et ça permet de se retrouver entre Potter Heads et ça c’est toujours super cool !
  • Le tour ne prévoit aucun passage dans des boutiques dédiées à Harry Potter ( Le Quai 9 3/4 de King’s Cross ou la Maison de MinaLima) ce qui peut-être un point positif pour les parents et leur portefeuille !!! C’est une balade uniquement, 0% merchandising.

« J’enlève 10 points à Gryfondor ! »

Les points négatifs :

  • Si vous tombez sur un jour où il fait moche je pense que ça peut totalement gâcher le plaisir puisque tout se passe en extérieur ou presque (il y a une station de métro qui a servi à une scène, je ne vous dis pas laquelle !)
  • J’ai trouvé qu’au cours de la visite on perdait vachement le côté immersif. Mais il semble (à lire les différents témoignages sur internet) que ça varie d’un animateur à l’autre.
  • Il y a certains lieux où on a du mal à reconnaitre, à identifier la scène et à s’imaginer le tournage tellement ils ont été modifiés pour le tournage. Heureusement, l’animatrice a un classeur avec des photos pour nous faciliter la tâche, mais on perd un peu de la magie…
  • Si on est un fan absolu, on peut trouver dommage qu’il n’y ait aucun lien avec la Maison de MinaLima ou le quai 9 3/4 (il y a peut-être un question de droits derrière ça ?) même si il est tout à fait possible de s’y rendre indépendamment du Tour For Muggle (la visite s’arrête à 10 minutes à pied de la Maison de MinaLima).
  • 2h45 de visite et 6km de marche ça peut-être long pour des enfants. Ne pas hésiter à prévoir une poussette pour les moldus qui ont de très petites jambes (bien que la partie métro puisse s’avérer plus compliquée…)

Conclusion : le Tour For Muggle, ça vaut le coup.

Tour For Muggle

Fan ou pas fan, c’est de toute façon une très belle balade au coeur de Londres, avec plein d’anecdotes sur la ville, le cinéma et l’univers d’Harry Potter. J’ai vraiment adoré les deux rues qui ont servi à la création de l’Allée des Embrumes » et du « Chemin de traverse » et j’ai appris énormément de choses sur J.K Rowling, les différents réalisateurs des films de la saga et les acteurs. Une chouette activité que je recommande chaudement si vous êtes de passage à Londres !

La bise

 

 

P.S : cet article est un avis que j’émets après avoir testé le Tour For Muggle. Il ne fait en aucun cas l’objet d’un partenariat commercial avec eux. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Harry Potter et Primark : la collection

Bien le bonsoir ! Je prends ENFIN le temps de vous faire cet article. Vous le savez, ce n’est pas nouveau, je suis une Potterfreak absolue. Et donc, comme toute fan qui se respecte, j’ai foncé quand j’ai vu que Harry Potter et Primark avait fait une collection. J’ai littéralement dévalisé le rayon. J’vous montre ?

Continuer la lecture de Harry Potter et Primark : la collection

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Collection] mes mugs adorés de l’amour

Oui oui, je suis bien en train de vous faire un article sur les mugs. Ou plutôt sur une collection que je traine depuis presque vingt ans maintenant. C’est une passion comme une autre après tout. Toi même tu sais le kif que c’est de boire un thé chaud dans le mug que tu adores avec un bouquin et une bougie.

[Collection] mes mugs adorés de l’amour.

Tout ça, c’est à cause de Disneyland

Est-ce qu’on peut en parler, des mugs de Disneyland ? HEIN!? Cette tentation perfide et vicieuse à chaque fois qu’on passe la porte d’une boutique estampillée Mickey. Seuls les plus braves d’entre nous y résistent. Moi c’est clairement pas mon cas.

Le tout premier, ce sont mes parents qui me l’ont offert lors de ma toute première visite au parc. Et lors des séjours suivants, on a répété ce rituel : pas de robes à fanfreluches à 75 balles ni de peluches géantes : on rentre juste avec un mug. J’ai donc commencé une petite collection, l’air de rien. Et puis un jour j’ai eu un salaire. Et là, toutes les possibilités du monde en termes d’achat de mugs se sont offertes à moi. Et la collection a grandi.

Il y a eu un premier mug avant celui-ci. Malheureusement je ne l’ai pas avec moi. Comme il a été ébréché il est en lieu sûr chez Mamounette. Mais ce petit Mickey pensif est mon deuxième mug le plus vieux. 
Mugs
Il n’est pas trop mignon ce Winnie ? C’était mon mug préféré pour boire mon lait chaud au miel quand j’étais petite. Je suis comme Winnie pour ça, le miel et moi, c’est une grande histoire d’amour ❤️ 

Les mugs normaux, c’est nul

Mugs
Le dernier venu de Disneyland. Je l’ai ramené de mon séjour du mois d’aout (avec le somptueux bougeoir Jack juste à côté que je me suis offert pour avoir vaincu ma peur des « manèges qui vont vite ». J’ai fait le train de la mine pour la première fois !)

J’ai trois thèmes récurrents dans ma collection : Disney, Tim Burton (bon du coup c’est aussi Disney puisque pour le moment je n’ai que des mugs Jack Skellington) et Harry Potter. LA VIE quoi.

Mugs
Celui-ci vient de mon séjour à Londres. Lorsque j’ai visité les studios Warner Bros, je suis tombée sur cette beauté à la boutique. Je n’ai pas pu résister ! (C’est écrit « Muggle » dessus… mais comme les lettres sont dorées on ne voit absolument rien…). Et c’est très amusant, parce que quand on le met au micro-ondes, il fait des éclairs, comme Harry Potter !!!
Mugs
Encore un venu de Disneyland. Acheté lors d’une visite express en famille dans la période de Noël. C’est ce que j’aime avec cet animé d’ailleurs, c’est aussi bien un film d’Halloween que de Noël. 

 

Mugs
Celui-ci m’a été offert par ma très chère amie Lisa. Il m’est encore plus précieux parce que j’ai totalement niqué le moment où Lisa devait me l’offrir : « aaah mais j’ai vu dans ton sac de shopping t’as acheté le mug chaudron il est trop cool hein ?! » « Oui… c’est ton cadeau » « ah… »
Mugs
Et dans mon dernier venu de Disneyland, quand on met une boisson chaude, il se transforme !!
Mugs
Le tour dernier acheté ! Trouvé totalement par hasard…chez Primark ! Sa fabrication n’a pas l’air d’une grande qualité. Mais on ne peut pas ne pas acheter un mug Zip à seulement 6€. C’est IM-PO-SSIBLE !

 

Mais ATTENTION, il y a des critères. Hors de question d’acheter un mug si c’est un simple contenant avec une anse. Le choix doit être stratégique.

Est-ce qu’il est gros ? Plus on peut en mettre dedans, mieux c’est.
 Est-ce qu’il est solide ? Ah ben oui, si tu sens que la fabrication est douteuse et qu’il risque de t’éclater dans les doigts à la première vaisselle où il te glissera des mains, ne l’achète pas.
Est-ce qu’il est en relief ? Dans certains cas, ça peut avoir son charme. 
Est-ce qu’il est pratique ? Non parce que bon, la finalité du truc c’est quand même que tu t’en sers tous les jours. Par exemple, faire un mugcake dans un mug Olaf de la reine des neiges, ça ne fonctionne pas. Le gâteau reste coincé dans le nez en forme de carotte et ça, on ne veut pas. (Nathan si tu passes par là, big up ❤️) 
Est-ce qu’il y a de la peinture dorée ou métallique ? Si oui, il ne passe pas au micro-ondes. Sache-le.
Est-ce qu’il fait des trucs rigolos ? Genre changer de couleur ou faire apparaitre des motifs quand tu verses une boisson chaude dedans. Si oui, c’est un vrai plus et c’est très amusant à regarder (à condition de ne pas avoir peur d’avoir 4 ans d’âge mental au moment où les motifs vont apparaitre et que tu vas faire « oooooohhhhhhh » )
 Est-ce que son design est commun ? Si oui abandonne. Chaque mug doit être une vraie pièce unique et raconter une histoire. Sinon, c’est juste une tasse banale.

 

Mugs
Le cadeau de chéri pour nos un an. Je le trouve juste sublime. Simple, mais sublime. Etant donné que la moitié de notre maison ressemble à un cabinet de curiosités, il s’intègre parfaitement avec notre chez nous. 

Si lors de ta quête du mug parfait tu en trouves un qui réunit la plupart de ces critères, alors c’est bon. Maintenant que tu sais choisir le mug parfait, dans le prochain article je t’apprendrai à faire pareil avec les pin’s.

La bise ❤️

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

London jour 2 : Harry Potter, cupcakes et pseudo fail gastronomique

Pour le recap de l’épisode 1, c’est ici 😉

Je précise également que cet article contient des photos et relate ma journée au studio Harry Potter. Donc : ALERTE SPOIL

London jour 2

J’avais décidé de faire ça bien et j’ai finalement réussi à m’engoncer dans ma tenue préférée pour aller aux Studios Warner Bros. Non parce qu’en vrai, j’étais quand même excitée comme une puce. Armée de mon écharpe Gryffondor et de mon retourneur de temps,  j’étais prête pour la journée.

Déjà rien que le bus ma remonté le moral ! Il était « déguisé » (si, ça se déguise un bus) comme le Poudlard Express ! Et en plus, on a regardé le premier film le long du trajet 😉 (bon en vrai j’ai cru que j’allais péter un plomb parce qu’un gamin espagnol parlait enfin hurlait pour s’exprimer et avec la nuit que je venais de passer, ma patience était légèrement ébranlée).

A l’arrivée, quand on est descendu du bus, j’étais comme à Disneyland !

Avant d’entrer dans la fameuse Grande Salle, nous avons regardé un petit film dans une petite salle de cinéma. Et la, l’écran s’est levé et les portes sont apparues. MAGIE ! harry potter londres

harry potter londres harry potter londres harry potter londres

Comme vous pouvez le voir, nous avons pu profiter du dernier week-end de « Poudlard sous la neige » (la thématique de Noël) et c’était juste magique. Il n’y a pas d’autre mot. Durant la visite on a découvert pas mal des lieux de tournages et leurs effets spéciaux. Sans vous retracer toute l’expo, voici quelques images 😉

harry potter londres
La salle commune de Gryffondor
harry potter londres
Le Terrier des Weasley
harry potter londres
Le bureau d’Ombrage
harry potter londres
Le couloir interdit de l’aile droite !
harry potter londres
Le 4 Privet Drive
harry potter londres
Le Chemin de Traverse
harry potter londres
La boutique d’Ollivanders

harry potter londres

harry potter londres
Heu …. hm hm hm

Et je vous garde le meilleur pour la fin 

C’est la dernière pièce de l’expo et franchement c’était juste extraordinaire. On a également vu un petit film de la construction de la maquette et c’est époustouflant. C’est un travail tellement minutieux, qui nécessite une patience de dingue. Chaque détails, même le plus petit et insignifiant a été travaillé avec une finesse indescriptible ! On s’y serait cru 😉

harry potter londres harry potter londres

harry potter londres

Après les studios, nous sommes rentré à l’hôtel pour nous poser un peu. Mais avant on a fait une pose chez Lola’s Bakery pour le goûter ^^

Capture d’écran 2016-02-07 à 17.39.54

Le soir, nous avons diné dans une superbe restaurant gastronomique…. même si ce n’était pas dutout prévu ! En réalité, je voulais emmener Chéri dans un restaurant en particulier. Et un autre restaurant (un resto gastronomique, et donc avec une carte pas DU TOUT dans le meme ordre de prix) avait un nom similaire. Evidemment, en réservant sur internet, on a pas réservé sur le bon … Et comme il avaient pris les numéros de cartes pour la réservation, si on décidait d’aller manger autre part, ils nous prélevaient 40€ !!! Mais ceci dit on s’est régalé 😉

Et voilà ! Rendez-vous demain pour la suite 😉

Des Bisous 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !