Vinyles, pulls et cheveux de punk : une journée à Londres

Hello all, Hier nous avons passé la journée à Londres avec ma sœur et ma mère. Naturellement, j’ai eu envie de vous faire un petit article pour vous raconter tout ça. Bon, ok, ça ressemble très légèrement, de loin, en pleine nuit, à un haul. J’admets. Mais j’ai fait plus de shopping que prévu (que dieu et ma banquière me pardonnent).

Avertissement : cet article contient des photos réalisées avec mon nouvel appareil. Je ne le maîtrise absolument pas donc il n’y a ABSOLUEMENT AUCUN STYLE… mais on va dire que c’est pas grave et que ça ira mieux ensuite. Hein, on dit ça ? 


English breakfast

Non. La photo n’a rien à voir avec le texte…mais j’ai pas eu le temps de photographier mon petit déjeuner parce que je l’ai mangé avant…

Comme à notre habitude, nous avons petit déjeuné (mots savamment choisis pour dire joliment « nous nous sommes explosées le bide ») chez Garfunkel. C’est une chaîne de restaurants qui propose des petits dej à l’anglaise bien classiques comme il faut avec les œufs, le bacon tout ça tout ça…. c’est très bon, même si les prix ne sont pas raisonnables sur toute la carte. Mais si vous cherchez un endroit où déguster un brunch traditionnel, vous ne devriez pas être déçus.

Broadwick & berwick street – Soho


Ce sont deux rues de Londres où on trouve pas mal de disquaires. Notamment un qui vaut vraiment le coup : Reckless Records. Quand on pousse la porte on sait où on met les pieds : vinyles sélectionnés avec soin qui tournent à fond dans le magasin et passionnés comme amateurs qui farfouillent dans les bacs à la recherche de la perle rare. J’ai même vu un papy d’environ 80 ans faire des recherches actives dans la section hard rock, et je dois dire que ça m’a mis du baume au cœur. Ils ont à peu près tout, dans tous les styles de musiques et pour tous les budgets. Ça va du bac de vinyles d’occasion à 3£ à la vitrine de trésors et raretés à 500£ la pièce. Une mine d’or ! D’ailleurs j’ai trouvé quelques disques bien sympas :


Pour ne rien gâcher, les gens qui tiennent cet endroit sont absolument adorables et incollables sur leurs rayons. Vous pouvez leur demander n’importe quoi, ils savent exactement ce qu’ils ont dans leurs bacs. S’en est impressionnant tellement il y a de références. Je n’ai pas pris de photos parce que premièrement, la lumière étais absolument dégueulasse (pardon…mais c’est vrai) et puis deuxièmement parce qu’il y avait pas mal de monde en effervescence et je ne voulais pas gêner les gens. Tout bêtement.

Oxford Circus

On a quand même légèrement fait nos touristes parce que ma mère voulait absolument passer chez Unyclo. Ce qui tombait franchement bien puisqu’il y avait encore les soldes du Black Friday et que j’ai trouvé ce pull 100% laine pour 12£. Affaire classée. On a aussi fait un petit tour chez Urban Outfiters et j’y ai trouvé ce magnifique bullet journal pour flemarde. J’ai beaucoup aimé l’organisation des pages (une page par jour, ici) et bien évidemment la couverture (j’ai un gros, gros, gros problème avec la couleur verte cette année). Et puis, à -30%, ça ne se refuse pas !


Camden Town

Bienvenue à Freaky People City ! Je suis allée souvent à Londres mais je n’y avais jamais mis les pieds. C’est chose faite. En sortant du métro (ligne Nothern) on a la rue principale directement sur la droite. Ça vaut le coup d’œil une fois dans sa vie mais ça ne mérite pas d’y passer des heures non plus. Ce qui vaut surtout le coup, ce sont les devantures vraiment extravagantes des magasins.




Ne perdez pas non plus votre temps dans les boutiques Dr Martens ! Elles ne sont plus (sauf rares exceptions) Made in England et ne sont pas moins chères qu’en France. Même les modèles proposés ne sont pas forcément plus originaux que ceux qu’on trouve sur internet. J’avais un modèle bien précis en tête que je n’ai même pas trouvé et que j’ai fini par commander sur le site de la marque directement. En revanche la boutique The British Boot Compagny, qui a été la première à commercialiser la marque Dr Martens en Angleterre, est à voir. Mais encore une fois (sauf si vous avez le budget) ca ne vaut pas le coup niveau prix.

Le marché 


Le truc sympa dans ce quartier, c’est le marché : Le Camden Loc ! C’est truffé de stands en tout genre et de petits cabanons où on peut déguster de la cuisine d’un peu partout dans le monde. C’est très original et c’est vraiment agréable de s’y balader…quand ce n’est pas noir de monde. A faire plutôt en semaine si vous pouvez. C’est un quartier qui est devenu très populaire et un peu trop touristique à mon goût. Surtout sur le marché et la rue principale. Nous n’avons pas eu le temps de nous promener un peu plus dans le quartier mais je suppose que si on s’éloigne de la rue principale, c’est tout aussi sympa et moins fréquenté. En tout cas si vous voulez du London Grunge et Underground, c’est un passage obligatoire !

Une petite boutique trop mimi dans le marché

Notre journée s’est achevée par un bref (re) passage sur Oxford street avec ses jolies décorations de Noël ! ( Coin à éviter comme la peste un samedi si vous êtes pressé …) Je vais bientôt retourner à Londres, pour quelques jours cette fois et je vais essayer de vous faire un petit City Guide des lieux moins touristiques qui valent le coup d’œil, mais aussi les expos, les galeries …


En attendant je vous fais des bisous et vous dis à dimanche !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *